3 idees recues sur les perfectionnistes a faire disparaitre

Les perfectionnistes sont parfois jalousées car elles auraient de grandes qualités de minutie, d’organisation ou encore de persévérance. Pourtant, en ce qu’elles ressentent rarement de la satisfaction à travers qui elles sont et ce qu’elles font, les perfectionnistes sont souvent en souffrance.

Zoom sur 3 idées reçues véhiculées sur les perfectionnistes !

Idee recue n°1. Les perfectionnistes reussissent mieux

Puisqu’elles ressentent le besoin de contrôler leur environnement et ont des niveau d’exigence très élevés, les perfectionnistes doivent travailler énormément pour tenter d’atteindre, voire juste d’approcher, leurs normes personnelles qu’elles pensent parfaites.

Les perfectionnistes ont ainsi tendance à ne jamais s’arrêter de travailler, à ne pas faire de pause. Elles ont toujours un détail à peaufiner, le travail d’une autre personne à modifier, des choses à vérifier… En ne laissant pas place aux erreurs et en passant énormément de temps sur un projet, elles n’avancent pas sur les autres et perdent donc en efficacité !

Idee reçue n°2. Les perfectionnistes ont confiance en elles

Les perfectionnistes ne sont jamais satisfaites, elles ont un grand besoin de reconnaissance et d’amour qu’elles parviennent rarement à remplir pleinement.

Par ailleurs, en ce qu’elles n’arrivent jamais à atteindre la perfection, les perfectionnistes se sentent en insécurité et entretiennent une faible estime d’elles-mêmes qui les poussent à travailler toujours plus, et entretiennent le cercle vicieux dans lequel elles se trouvent.

Idee recue n°3. Les perfectionnistes sont heureuses

Les perfectionnistes sont rarement heureuses. Elles s’autocritiquent et travaillent beaucoup. Elles éprouvent de grandes difficultés à lâcher-prise, se détendre et profiter de la vie.

En voulant garder le contrôle, les perfectionnistes peuvent avoir des relations professionnelles, amicales ou familiales compliquées. Elles peuvent manquer de diplomatie et laisser éclater leur colère, exaspération, déception car l’autre n’a pas fait quelque chose comme « il aurait dû » ou comme elles auraient elles-mêmes fait. Elles ont du mal à laisser de la place à l’autre ou à ne pas l’infantiliser, à recevoir et à se faire aider. Elles ne laissent pas la place à l’imprévu ou au partage et passent à côté de belles choses de la vie.

Enfin, outre la peur de l’échec, le perfectionnisme peut conduire à de l’anxiété, des dépressions, des troubles alimentaires ou encore au burn-out

coaching idées reçues perfectionnistes

J’espère que cet article vous a donné envie de dépasser vos préjugés sur les perfectionnistes !

Coach émotionnel, je vous accompagne à vous accepter telle que vous êtes dans tous mes programmes de coaching. Si vous souhaitez aller plus loin dans la compréhension de votre perfectionnisme, n’hésitez pas à vous inscrire à mon coaching « se libérer du perfectionnisme avec le wabi sabi » en individuel ou en collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.