Augmenter son niveau de bien-etre avec la psychologie positive

Selon le psychologue Jacques Lecomte, « s’intéresser à la psychologie positive ne consiste pas à se percevoir ou à observer le monde qui nous entoure d’une manière idéalisée […] Il ne s’agit pas non plus de mettre de côté les connaissances acquises sur la souffrance psychique et sur les moyens d’y remédier. » 

La psychologie positive permet de changer de perspective et d’augmenter son niveau de bien-être. Elle est définie comme l’étude scientifique des facteurs et des processus qui contribuent à l’épanouissement et au bien-être des individus, des groupes et des institutions. 

Les origines de la psychologie positive

Discipline à part entière de la psychologie élaborée à partir de recherches scientifiques rigoureuses, la psychologie positive a été créée en 1998 par Martin Seligman, chercheur en psychologie, lors du congrès annuel de l’Association américaine de psychologie.

Martin Seligman a eut plusieurs importants déclics dans sa vie concernant la psychologie positive. Tout d’abord, il s’est rendu compte qu’il demandait très souvent à sa fille d’arrêter de s’amuser. Au lieu de s’intéresser à comprendre pourquoi les gens râlaient, il a décidé d’étudier pourquoi sa fille jouait avec l’herbe et s’en amusait autant. Ensuite, après une discussion dans un avion sur le bonheur en entreprise avec un chef d’entreprise assis à ses côtés, Martin Seligman a lancé des recherches pour savoir pourquoi les gens étaient motivés et épanouis. Enfin, après plusieurs rencontres anonymes, il a obtenu plusieurs centaines de milliers de dollars pour investir dans la recherche en psychologie positive grâce à une fondation anonyme. Il a fondé le premier laboratoire de psychologie positive regroupant désormais de très nombreux autres chercheurs.

La théorie du bonheur authentique en psychologie positive

Martin Seligman a développé la théorie du bonheur authentique. Pour lui, le bonheur est directement lié au fait d’avoir une vie :
  • agréable : ressentir des émotions positives, profiter des instants présents, des plaisirs simples de la vie au quotidien. Les personnes les plus heureuses sont celles qui savent apprécier, savourent le moment présent à sa juste valeur et en pleine conscience.
  • engagée : identifier et accepter ses forces de caractère puis s’engager dans l’instant présent où plus rien ne compte en dehors de ce que vous êtes en train de faire. Les personnes les plus heureuses sont les personnes qui vivent le plus de moment dans le flow et les personnes qui savent profiter de moments agréables de la vie quotidienne.
  • pleine de sens : plus vous êtes en accord avec le sens de ce que vous faites, plus vous profitez de la vie agréable sur l’instant (cf. mon freebie gratuit « Se fier à ses émotions pour vivre une vie alignée »).
coaching psychologie positive

La métaphore du hamburger en psychologie positive

Premier enseignant à proposer des cours du bonheur à Harvard, l’écrivain américano-israélien Tal Ben Shahar a rendu la psychologie positive ludique, notamment à l’aide de la métaphore du hamburger.

Imaginez que vous être dans un fastfood, quatre attitudes différentes s’offrent à vous. Le premier scénario est de manger tout votre hamburger et de vous régaler. Vous êtes une profiteuse. Votre vie est agréable, mais sur la durée votre corps ne va pas pouvoir suivre et votre plaisir est instantané. Le deuxième scénario est de commander une petite salade, des fruits à croquer et de l’eau. Vous n’avez pas envie de grossir, vous mangez en regardant les autres. Vous trouvez du sens, mais vous ne prenez pas de plaisir et n’arrivez pas à profiter du moment présent. Le troisième scénario est de vous désintéresser de ce que vous allez manger. « Peu importe » ce que vous mangez. Vous n’êtes pas loin de la dépression, vous ne prenez pas de plaisir. Vous êtes apathique, il vous manque du sens. Le dernier scénario est de profiter de votre repas en faisant un écart (frites), en vous accordant du plaisir (dessert) et en trouvant du sens (salade). Vous profitez de l’instant et de qui vous êtes. Vous irez peut-être faire du sport après. Vous trouvez l’équilibre entre le plaisir à l’instant présent et la recherche de sens à long terme.

J’espère que cet article vous a donné envie de vous intéresser davantage à la psychologie positive !

Coach formée à la psychologie positive, je vous accompagne à élargir votre vision et changer de perspective dans tous mes programmes de coaching, lors de séances individuelles et collectives pour les particuliers ou en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.