3 causes de procrastination quand on monte un projet

Si vous montez un projet et que vous avez avez tendance à remettre les actions que vous avez à effectuer au lendemain, vous allez avoir des difficultés à le mener à bien. 

Le fait de différer vos actions est, en effet, une forme d’évitement, qui n’annule que temporairement votre stress et/ou votre incertitude. Selon l’auteure Rita Emmett, nous dépensons, en effet, davantage de temps et d’énergie en vivant dans la crainte d’une tâche à accomplir qu’en l’accomplissant tout bonnement. Les clés pour cesser de procrastiner et avancer sur votre projet résident dans le fait de dépasser vos peurs, de bien définir la vision de votre projet et de lâcher-prise avec votre perfectionnisme. 

#1. La procrastination liee a la peur

Les neurosciences abordent la procrastination comme un échec de régulation de soi-même dû à une priorité accordée à la gestion de l’humeur à court terme. Les procrastinateurs ont une plus faible résistance à la tentation sociale et aux activités générant du plaisir immédiat ou à celles qui manquent de récompense.

Vous procrastinez par peur d’être jugée, d’échouer, de changer, de réussir.. Pour sortir de votre zone de confort, identifiez la plus petite action à effectuer et mettez-la en place. Analysez ensuite la grosse action qui vous effraye et sur laquelle vous procrastinez. Découpez-la en plusieurs petites actions beaucoup plus réalistes. 

# 2. La procrastination liee a un manque de vision 

Lorsque vous procrastinez devant une action à effectuer, c’est aussi peut-être en raison de votre manque de vision. Vous n’arrivez plus à faire le lien ente cette tâche et votre objectif professionnel à long terme. Votre action devient un boulet à traîner au lieu d’une étape supplémentaire permettant de vous rapprocher de votre objectif final. 

Si tel est le cas, redonnez du sens à votre tâche. Reconnectez-vous à votre vision de départ : pourquoi faites-vous cela, quel est votre but sous-jacent, votre Big Why comme dirait le conférencier americano-britannique Simon Senek ?

coaching arrêter de procrastiner

# 3. La procrastination liee au perfectionnisme

Lorsque vous ne vous autorisez aucun droit à l’erreur, que vous êtes trop perfectionniste, vous procrastinez aussi. En effet, en voulant faire les choses parfaitement, vous vous fixez des objectifs difficiles, voire impossibles à atteindre, qui vous confortent dans l’idée que vous n’y arriverez jamais.

Cette course à la perfection vous bloque et vous pousse à procrastiner : plutôt que de vous confronter à un éventuel échec ou à des résultats moyens, vous préférez inconsciemment ne même pas agir.

J’espère que cet article vous a donné envie de cesser de procrastiner !

Coach émotionnel, je vous accompagne à passer à l’action dans tous mes programmes de coaching, lors de séances individuelles et collectives. Si vous souhaitez aller plus loin dans la compréhension de la procrastination, découvrez mon coaching « Propulser son projet professionnel« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.