En confinement : être à l’écoute de ses besoins

En période de confinement, beaucoup de personnes se retrouvent submergées par des émotions désagréables qu’elles tentent d’ignorer ou de minimiser. Or, celles-ci soulignent que des besoins personnels importants n’ont pas été identifiés et comblés.

En temps normal, nous avons déjà une connaissance assez limitée de nos besoins mais, en confinement, ceux-ci sont exacerbés. La période peut donc être une bonne opportunité pour découvrir ses réels besoins, comprendre et accepter que ceux des autres puissent être différents et trouver les moyens de les concilier, pour permettre une meilleure cohabitation. Ces besoins sont souvent :

  • le besoin d’espace et de temps pour soi (l’être humain a besoin d’avoir un espace qui psychologiquement lui appartient)
  • le besoin de relations sociales et affectives (l’être humain est un être social, il a besoin de relationnel)
  • le besoin de contrôle (possibilités d’aller et venir, confiance en son avenir professionnel…) et de sécurité (le fait de se sentir protégé chez soi et à l’extérieur)
  • le besoin de liberté et d’action (inactivité physique liée à des déplacements limités, un manque de sport, des activités immobiles comme la lecture et la télé).

Et vous, vous êtes-vous interrogés sur vos besoins du moment ? Et arrivez-vous à les exprimer sans violence ? (Cf. mon atelier parental « Exprimer ses émotions et besoins sans violence »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.