Comprendre tes peurs d’échouer et de réussir pour les dépasser

T’arrive-t-il d’avoir peur ? Fais-tu partie des femmes qui se sentent stimulees par leur peur ou au contraire paralysees ?
Comme toute emotion, la peur est absolument normale et a pour fonction de t’alerter et de te proteger d’un danger.
Dans nos vies de femmes et/ ou de meres, nos comportements sont regulierement guides par la peur, de maniere consciente ou inconsciente. Il t’est certainement arriver de douter de toi au point de ne pas te presenter a un rdv, de ne pas finir quelque chose qui te tenait a coeur, d’avoir peur d’etre une mauvaise mere… 

Que tu sois une Beaming Woman ou une Wonder Mama, que tu montes un projet ou que tu te confrontes à ton rôle de mère, tu as certainement déjà eu peur d’échouer et/ou de réussir. S’il est courant d’avoir peur de l’échec, il l’est beaucoup moins d’avouer que nous avons peur de réussir ! La plupart des femmes aspirent à réussir leur vie professionnelle et personnelle (souvent en même temps) mais, peu d’entre elles osent exprimer que se projeter dans la réussite les angoisse, de peur de passer pour une prétentieuse ou une plaintive.

Ainsi, peur d’échouer et peur de réussir peuvent paraître antinomiques, mais elles ont des racines communes dont tu peux, tout à fait, te libérer dès maintenant.

LIENS ENTRE PEUR D’ECHOUER ET PEUR DE REUSSIR

Les peurs d’échouer et de réussir s’expliquent souvent par d’autres peurs sous-jacentes, inconscientes ou non, telles que :

  • la peur de changer (de personnalité, de valeurs, de vision du monde, d’environnement…)
  • la peur d’être rejetée (perdre des relations avec des proches qui ne te comprennent/reconnaissent plus/ vivent une situation différente de la tienne)
  • la peur d’être déloyale envers ta lignée familiale (famille où les femmes restent dépendantes financièrement des hommes…)
  • la peur de perdre l’attention/l’aide des autres 
  • la peur du jugement des autres (tes amis/collègues/famille n’ont pas évolué comme toi ; gagner beaucoup d’argent peut être mal vu par la société…)
  • la peur de perdre ce que tu as déjà acquis (tes amis, ta famille, tes économies…)
  • la peur de te montrer telle que tu es (avoir l’impression de te mettre à nu te tétanise)
  • la peur de te laisser submerger et de perdre le contrôle.

Ces deux peurs te maintiennent dans une zone de confort, te poussent à t’autosaboter, t’empêchent d’avancer, et d’utiliser ton plein potentiel. 

QUELQUES ASTUCES
  1. Cesse de vouloir tout contrôler et lâche prise.
  2. Veille à t‘entourer de personnes bienveillantes, positives et soutenantes : ton entourage par exemple, mais aussi et surtout des personnes qui t’inspirent ou qui ont réussi à atteindre des objectifs proches des tiens.
  3. Demande-toi « et au pire, que va-t-il se passer ? » : cette simple phrase te permettra de prendre un peu de recul et de te rendre compte que le risque n’est pas si élevé que tu l’imaginais.
  4. Reste alignée avec tes valeurs, ta mission de vie, ce qui t’anime au quotidien.
  5. Considère l’échec comme un apprentissage : depuis que tu as appris à marcher, tu as appris à te relever à chaque fois que tu tombes.
La prochaine fois que tu ressens de la peur, essaye de l’accueillir sans jugement. Observe dans quelles circonstances elle arrive et quelle forme elle prend (troubles du sommeil, douleurs musculaires, palpitations, tremblements, mains moites, vertiges, frissons, maux de tête/ de ventre, diarrhée ou constipation, sensation de serrement au niveau de la poitrine, impression d’étouffer, nœud à l’estomac/ la gorge…). Identifie ton besoin caché qui se cache derrière ta peur (besoin d’amour, de reconnaissance, d’appartenance…) et passe à l’action.

Il est tout à fait ok et normal d’avoir peur. Cela devient problématique lorsque celle-ci te paralyse totalement dans ta vie et te pousse à passer à côté de tes désirs profonds. Tu peux alors décider de voir derrière chacune de tes peurs, l’opportunité de grandir et d’augmenter ta confiance en toi. Tu as le pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.